Equicoaching

L'intelligence émotionnelle au service de la performance

Formation destinée aux entreprises

Se connecter à son leadership naturel

La communication non verbale

La confiance en soi pour optimiser la performance

La posture, le rythme, l'énergie

Le stress comme moteur et non comme frein

La cohésion d'équipe

Formation destinée aux particuliers

Estime de soi 

Gestion du stress

Cohésion familiale

Etre plutôt que faire

La communication non violente

Affirmation de soi, dire non, poser des limites

En quoi cette expérience est utile ?

Tout ne peut pas s'apprendre dans une salle de cours.

Avec l'expérience sensorielle on est obligés de faire l'impasse sur le verbal, la nécessité d'interagir physiquement avec le cheval créer un contexte où les processus de raisonnement et les approches intellectuelles ne servent plus à grand chose.

 

On sait que plus l'expérience est nouvelle et insolite plus les signaux envoyés à notre cerveau sont puissants. L'aspect ludique affaiblit la notion d'échec.

 

Les apprentissages sont immédiatement tangibles.

Pourquoi le cheval ? 

Le cheval "en effet" miroir va aider à illustrer les capacités des participants.

MANAGEMENT : Du latin "MANUS" via l'italien "MANEGGIARE" : L'art d'entrainer les chevaux dans un manège.

Les chevaux ont gardé leur nature innée de cheval de proie, la notion de survie d'urgence est restée intacte. Ils sont dotés de grandes qualités sensorielles, ils sont intègres, dépourvus d'interprétations ou de ressentis émotionnels.

Ils répondent immédiatement à tout changement d'énergie ou de rythme. Ils donnent une réponse limpide aux signaux ou pressions qu'ils perçoivent, qu'ils soient physiques ou psychologiques. Ils perçoivent facilement les signaux d'intention émis par les humains, lesquels sont de nature prédatrice.

L'équicoaching est une méthode unique sans équivalent à la portée de tous. Il n'est pas utile d'être cavalier, les séances se déroulent à pieds à côté des chevaux. 

Là où les formations classiques atteignent leurs limites, l'équicoaching est une promesse pour des prises de conscience rapides. Les exercices sont variés, authentiques et mémorables en résonance directe avec des situations vécues au quotidien, en contexte privé ou professionnel.

41262358_10213080977523191_7824729259900

Tarifs :

 

Séance individuelle : 70€

Atelier Week end (hébergement - repas compris) : 250€

 

Séminaire au vert (journée complète - repas compris) : 140€ / par personne

20180505_193647.jpg

Atelier ressource et découverte du poney pour enfants hypersensibles

Pourquoi le cheval ?

Dimension symbolique du cheval dans l’esprit des enfants : puissance, force, liberté, rêve. Comment peut-il y avoir autant de douceur dans cet animal ? La force, la puissance sont rarement associées à la douceur.

Le cheval et l'enfant : 

D’une façon générale, il est toujours agréable, apaisant, réconfortant de caresser une fourrure vraie ou synthétique. Cela nous renvoie à nos ours en peluche de notre petite enfance, qui nous réconfortaient et nous donnaient un sentiment de sécurité. L’animal jouet, l’animal de contes, l’animal doudou.

Pourquoi cette expérience est-elle utile ?  

Le cheval n’a pas d’attente vis-à-vis de l’enfant, il l’accepte pour ce qu’il est.

L’enfant peut se connecter à son être profond, à son authenticité,  l’animal ne lui demande pas de se conformer à ce qu’il devrait être. L’enfant se connecte à une acceptation inconditionnelle, ce qui le valorise (On sait que l’enfant recherche l’amour inconditionnel de ses parents. Il veut être reconnu apte, aimable, adéquat. À cet âge scolaire, sa compétence et son image sont souvent mis à l’épreuve).

Le cheval ne porte aucun jugement verbal (antidote aux solitudes, tensions, appréhensions, anxiété). Le silence constructif, réparateur.

 

Le cheval procure une stimulation sensorielle importante par le contact et les activités qu’il suscite (connexion à l’ensemble des sens).

 

Le cheval est un catalyseur social, il favorise l’interaction avec les autres. Il satisfait le besoin de l’enfant de communiquer (parler de soi à travers l’animal, effet miroir).

 

Le cheval permet à l’enfant de créer une complicité, de développer des liens affectifs qui deviennent des repères, une empreinte rassurante.

Comment ?  

L’enfant intervient dans un milieu méconnu, l’écurie, l’espace naturel des chevaux en liberté dans les prés.

- Brossage

- Câlins

- Marcher en longe

- Réaliser des petits exercices de dressage

- Nourrissage

- Jeux

Bénéfices :  

- Encourage à l’action 

Prise de décision, d’initiative

- Responsabilité dans les choix

- Développement de l’autonomie, les apprentissages sont tangibles.

- Favorise la coordination motrice

- Notion d’espace, intérêt pour le monde extérieur (évite le repli sur soi, automutilation etc…)

- Maitrise des émotions 

- Favorise la communication

- Diminue l’agitation

- Augmente la concentration

- L’enfant devient un sujet actif responsable d’un être vivant

- L’enfant devient celui qui soigne et non plus celui qui est éduqué

- Permet l’accès à la relaxation

- Diminution de la tendance au retrait

- Augmentation des comportements sociaux (invite à modéliser l’intervenant)

- Découverte de nouvelles capacités, compétences.

- Enrichissement du vocabulaire

- Stimule la motivation

- Renforce l’estime de soi, la confiance en soi, l’image de soi (réussir à entrer en contact, à être ami avec un animal de 300 kilos)

- Réenclenche de la motivation pour des activités plus académiques

Conclusion :  

Le cheval joue un rôle très important dans le développement émotionnel, et plus particulièrement, l’intelligence émotionnelle. Il renforce les axes de communication et les processus de socialisation, ainsi que les systèmes cognitifs (notre capacité à penser), renforce nos apprentissages, stimule notre créativité et notre imagination.

AANEMROD.jpg